L'entrée du Vieux-Port de Marseille vu depuis le jardin du Pharo le 1° mai 2014

RPVA : la FNUJA s'exprime clairement....

  
Alors que jusqu'à présent, nombreux étaient les Avocats qui s'exprimaient de manière approximative sur les questions informatiques relatives au Réseau Privé Virtuel des Avocats (RPVA), voilà qu'un Syndicat -et non des moindres- vient de diffuser une motion résultant de son Comité Directeur du 3 Juillet 2010.

Les termes sont clairs, choisis et pertinents.....

Notons au passage que la motion commence par une phrase essentielle :  "Vu le rapport HATTAB...." 

Puisqu'il suffit de lire ledit rapport pour avoir, enfin, les idées claires - ce que nous savions déjà pour l'avoir lu et relu dans tous les sens-  que chaque Avocat prenne enfin deux heures pour en prendre connaissance.

Et vite...

La FNUJA ne dit pas grand chose. Mais ce sont les éléments essentiels au débat....


Une mutualisation des moyens : on est tous d'accord.

Une technologie unique : c'est le tunnel VPN qui a été voté par l'AG du CNB en 2004. Pas de confusion ici : il ne s'agit pas du boitier "Navista pour tous" mais de technologie. Pas de solution commerciale.

Une technologie parfaitement sécurisée : là, c'est une allusion au boitier NAVISTA dont l'Expert HATTAB dit que les "certifications" manquent cruellement : pour le boitier lui même et sa carte mère, pour le protocole de cryptage "maison" mais aussi pour l'entreprise NAVISTA dans sa globalité.

Une architecture qui appartienne à la Profession : c'est l'évidence car NAVISTA est un tiers, un commerçant, un étranger à la profession. 

  1. C'est la raison pour laquelle il est impensable de repousser l'offre du Bâtonnier de Paris car non seulement elle permettrait à la profession d'économiser à la fois 11 M€ mais aussi le temps nécessaire pour parvenir à...fabriquer la même chose.
  2. C'est aussi la raison pour laquelle il était indispensable de recourir aux Services de notre organe(isme) technique National, l'Union Nationale des CARPA qui gère déjà toute l'informatique des Ordres ( annuaire, formation continue, fonds de tiers, saisie immobilières, et c...).

C'est l'UNCA qui fabrique les logiciels "métiers" qui n'existent pas dans le commerce.  Elle permet aux Ordres de disposer de logiciels sûrs qui les aident dans la gestion quotidienne des confrères.

Et on voulait s'en priver....?

Télécharger ici la motion de la FNUJA.
  


1 commentaire :

  1. on est bientôt tous d'accord...l'unicité de la profession c'est peut être ça...merci le cnb, il va bientôt faire l'unanimité!

    RépondreSupprimer

/* -------------------------------- google analytics--------------------------- */